La Lamborghini Huracán LP 610-4 Spyder : rencontre d’une conception particulière de la vie et de performances à ciel ouvert

La Lamborghini Huracán LP 610-4 Spyder : rencontre d’une conception particulière de la vie et de performances à ciel ouvert

À l’occasion de l’édition 2015 du Salon de Francfort, Automobili Lamborghini présente la nouvelle Huracán LP 610-4 Spyder. La version découverte de la LP 610-4 allie les performances du coupé à la fascination de la conduite à découvert.

Mercredi 23 septembre 2015

  • La technologie et le potentiel de la Huracán se marient à l’émotion de la conduite à découvert
  • Une capote légère en tissu à commande électrohydraulique
  • Un aérodynamisme intelligent synonyme de confort maximal cheveux au vent
  • Moteur V10 atmosphérique de 5,2 l développant 449 kW (610 ch)
  • Accélération de 0 à 100 km/h en 3,4 s et vitesse de pointe de 324 km/h : sensations spyder garanties !
  • Les technologies « Cylinder on Demand » et « Stop & Start » limitent les émissions de CO2

« La Huracán LP 610-4 Spyder annonce le prochain chapitre à succès de l’histoire de la Lamborghini Huracán à moteur V10 atmosphérique et perpétue la tradition Lamborghini de la conduite à ciel ouvert », a déclaré Stephan Winkelmann, président et CEO d’Automobili Lamborghini. « Avec la Huracán Spyder, l’innovation, les performances et la fascination du coupé se doublent d’une nouvelle dimension émotionnelle sur fond de nouvelles technologies. Sa devancière, la Gallardo Spyder, s’est révélée la décapotable la plus vendue de l’histoire de Lamborghini. Nous nous attendons à ce que la Huracán Spyder la surclasse à tous points de vue. »

 

La nouvelle Huracán Spyder est synonyme de technologie fascinante, de qualité hors pair et de performances à couper le souffle. Son confort teinté de luxe et son design dynamique épuré lui confèrent le statut de nouvelle Lamborghini emblématique. Ouverte comme fermée, la capote légère en tissu à commande électrohydraulique sied à merveille à la voiture.

 

Les 449 kW (610 ch) du V10 atmosphérique de 5,2 l propulsent la Huracán Spyder de 0 à 100 km/h en 3,4 s, avec une vitesse de pointe de 324 km/h. Dans le cadre de l’année-modèle 2016, le moteur V10 se dote de nouvelles caractéristiques techniques, parmi lesquelles les systèmes « Cylinder on Demand » et « Stop & Start ». À cela s’ajoute une nouvelle mise au point de la transmission intégrale à gestion électronique, avec à la clé un comportement routier encore en progrès.

 

 

Le design et la nouvelle capote en tissu

 

La nouvelle Huracán Spyder incarne l’évolution la plus récente du design Lamborghini. Avec elle, la marque signe un chef-d’œuvre stylistique tout en suivant le principe de Lamborghini selon lequel « la forme suit la fonction ». La Huracán LP 610-4 Spyder est aussi fascinante à regarder qu’à conduire.

 

La Spyder est longue de 4,46 m, large de 1,92 m, mais haute de seulement 1,18 m. Légère, la nouvelle capote en tissu est disponible en noir, en brun et en rouge. Malgré la perfection avec laquelle cette dernière s’inscrit dans la silhouette du véhicule lorsqu’elle est fermée, la Spyder affiche des lignes sensiblement différentes de celles du coupé. Ouverte, la capote disparaît dans un logement très compact. Cette solution profite au centre de gravité bas de la voiture tout en révélant des lignes à la fois athlétiques et dynamiques. Les nouveaux arceaux de sécurité, qui se déploient automatiquement lorsque cela s’impose, sont autrement invisibles, ne perturbant en rien la silhouette basse.

 

Sur simple pression d’un bouton dans le tunnel central, un mécanisme électromécanique ouvre la capote en seulement 17 s, et ce, jusqu’à la vitesse de 50 km/h. La lunette arrière se commande électriquement, indépendamment de la position de la capote. Fermée, elle fait office de pare-vent. Ouverte, elle permet aux occupants de profiter davantage de la sonorité unique du V10 atmosphérique.

 

Pendant l’ouverture du couvercle du logement de la capote, deux « ailerons » escamotés sous celui-ci se mettent en position. Une fois la capote ouverte et le couvercle refermé, ces ailerons se situent directement derrière les sièges, redéfinissant la ligne du véhicule. Ils soulignent la ligne basse et puissante de la voiture découverte et contribuent à réduire les turbulences au niveau de la tête. Autre rôle des ailerons, et non des moindres, ils contribuent à optimiser le flux d’air de refroidissement dans le compartiment moteur. Le capot moteur présente des lamelles, une particularité stylistique propre aux spyders. Les admissions d’air sont peintes en noir.

 

Pour un confort acoustique parfait, deux déflecteurs latéraux, amovibles, amortissent les ronflements générés par les pulsations aérodynamiques. Ils permettent au conducteur et au passager de se parler même à vitesse élevée. Des études aérodynamiques ont démontré que l’on pouvait se passer d’un filet pare-vent ou d’un déflecteur mobile sur la partie supérieure du pare-brise. En lieu et place de ceux-ci, on trouve une simple lèvre ornée, ton sur ton, du logo « Huracán Spyder ». Cet élément peut être personnalisé.

 

La carrosserie

 

La carrosserie hybride de la Huracán LP 610-4 Spyder combine des éléments en aluminium, au niveau des parties avant et arrière, avec des composants en fibres de carbone pour l’habitacle. La « peau extérieure » est réalisée en aluminium. Cette carrosserie allégée affiche une résistance à la torsion supérieure de 40% à celle de sa devancière, la Gallardo, garantissant une précision digne d’une voiture de course en termes de maniabilité. Simultanément, elle constitue la colonne vertébrale du concept de construction légère qui caractérise le modèle. À sec, le nouveau spyder ne pèse que 1.542 kg. Son rapport poids-puissance est de 2,53 kg/ch.

 

La nouvelle venue doit ses qualités aérodynamiques exceptionnelles aussi à un soubassement entièrement lisse et plan. À l’arrière, un grand diffuseur dissipe l’air. Le bord de fuite aérodynamique de la carrosserie se termine par un spoiler fixe. La Huracán Spyder affiche une déportance supérieure de 50% à celle de la Gallardo Spyder. La très faible résistance à la pénétration dans l’air de la voiture lorsqu’elle roule avec la capote fermée est synonyme de bruits aérodynamiques extrêmement légers.

 

Le groupe motopropulseur

 

Sous le capot de la Huracán LP 610-4 Spyder, le V10 atmosphérique à course longue révèle tout son potentiel de fascination, encore accentué en cas de conduite à ciel ouvert. Moteur de voiture de sport par excellence, il présente les mêmes qualités techniques que dans le coupé. Il réagit avec une spontanéité extrême aux sollicitations de l’accélérateur, grimpe dans les tours jusqu’à 8.700 tr/min et émet une sonorité à nulle autre pareille. Il tire 449 kW (610 ch) à 8.250 tr/min de ses 5,2 l de cylindrée et tient à disposition un couple de 560 Nm à 6.500 tr/min. La « Iniezione Diretta Stratificata » combine injection directe et indirecte.

 

La vitesse de pointe de 324 km/h ainsi que les accélérations de 0 à 100 km/h et de 0 à 200 km/h en respectivement 3,4 et 10,2 s confirment le potentiel sans compromis du spyder à deux places. Grâce, notamment, au système « Stop & Start » et à la coupure des cylindres d’un banc (technologie « Cylinder on Demand ») lorsque le moteur fonctionne en charge partielle, la consommation normalisée (selon le cycle de conduite européen) se limite à 12,3 l/100 km. Les émissions de CO2 de la Huracán Spyder sont en recul de 14% par comparaison avec celles de la Gallardo Spyder, malgré le fait qu’elle lui soit nettement supérieure en termes de performances.

 

La boîte de vitesses à deux embrayages et 7 rapports « Lamborghini Doppia Frizione » (LDF) passe les rapports à la vitesse de l’éclair. Le cœur de la transmission intégrale est un embrayage à lamelles. Refroidi activement pour des performances optimisées, ce coupleur à commande électronique intégrale distribue les couples librement entre les trains avant et arrière. À l’arrière, un différentiel autobloquant mécanique garantit une motricité maximale. La répartition des masses sur les trains est, à l’instar de celle du coupé, parfaite, avec 43% à l’avant et 57% à l’arrière.

 

Comme à bord du coupé, le conducteur a le choix entre différents profils de conduite, de sportivo-dynamique à ultra-performant, sélectionnables au moyen de la touche, située sur le volant, du système de régulation de la dynamique de roulage « ANIMA » (« Advanced Network Intelligence MAnagement »). Les programmes « STRADA » (route), « SPORT » et « CORSA » (course) influencent les réactions du moteur, de la boîte de vitesses, de la transmission intégrale et du programme électronique de stabilisation ESC, ainsi que la sonorité du V10. Le tout est géré par le système LPI (« Lamborghini Piattaforma Inerziale »), qui travaille en coulisse. Informé quant aux mouvements de la voiture via six capteurs, le LPI transmet instantanément l’information aux systèmes concernés.

 

Les disques de frein en carbone-céramique montés de série assurent à la Huracán Spyder une puissance de freinage exceptionnelle et une grande résistance au fading. Les disques avant présentent un diamètre de 380 mm. En option, les étriers de frein peuvent être commandés en différentes couleurs. Les quatre roues sont guidées par des doubles triangles légers en aluminium.

 

Au catalogue des options figure également la direction à démultiplication variable LDF (« Lamborghini Dynamic Steering »). La démultiplication varie en fonction du profil de conduite choisi et de la vitesse de déplacement. Autre option, le système d’amortissement à fluide magnétorhéologique adapte les caractéristiques des amortisseurs aux préférences du conducteur en fonction du profil de conduite.

 

 

Habitacle et équipement

 

L’habitacle est dominé par un poste de conduite innovant. Un écran TFT couleur de 12,3 pouces configurable selon différents modes fait office de combiné d’instruments. Il fournit au conducteur toutes les informations importantes sous la forme de représentations virtuelles, en ce compris les cartes de navigation optionnelles. L’affichage est d’une netteté impressionnante, clair et hyper détaillé ; l’expérience visuelle, inédite. La fréquence de rafraîchissement de 60 images à la seconde garantit, par exemple, un déplacement tout à fait fluide de l’aiguille du compte-tours, même à pleine accélération. L’écran TFT fait partie du « Lamborghini Infotainment System II » de série.

 

Le conducteur peut gérer les fonctions d’affichage via les touches du volant. Les seuls autres éléments de commande associés au volant sont les palettes pour la boîte de vitesses. Les touches pour la capote et la lunette arrière se trouvent sur la console du tunnel central. Il en va de même pour le bouton de démarrage du moteur. Comme dans un avion de chasse, il est logé sous un clapet rouge. Les sièges à réglage électrique disposent d’une commande qui exclut tout contact avec le tablier séparant l’habitacle du compartiment moteur.

 

Le tableau de bord et la console centrale élancés contribuent à l’élégance de l’habitacle. L’excellente qualité que l’on perçoit à bord est à mettre sur le compte d’une luxueuse finition artisanale. Les matériaux dominants sont l’Alcantara et le cuir Nappa fin. D’autres possibilités de personnalisation s’offrent au client. Cinq finitions sont possibles : « Standard », « Elegante », « Sportivo » (Alcantara), « Sportivo bicolor » (Alcantara) et « Sportivo bicolor » (cuir souple), ainsi que 17 coloris pour l’habitacle.

 

L’extérieur

 

La capote est proposée en noir, brun ou rouge. Pour la carrosserie, on a le choix entre 11 teintes. Le programme de personnalisation « Ad Personam » élargit encore les possibilités, parmi lesquelles 5 couleurs mates.

 

La dotation de série comprend les phares et feux arrière à DEL, les jantes Giano de 20 pouces et le nouveau système multimédia « Lamborghini Infotainment System II », dont le terminal de commande se trouve sur la console du tunnel central. Les nouveaux choix en termes d’équipements optionnels, allant du pack « Style » pour l’extérieur à la direction LDF, reflètent également le caractère haut de gamme du nouveau spyder. Les amateurs de haute-fidélité seront quant à eux ravis par le système audio de pointe « Sensonum® ».

 

Production et prix

 

Caractérisée par une qualité sans concession, la Huracán LP 610-4 Spyder – le « 610 » fait référence à sa puissance et le « 4 » à la transmission intégrale – est produite au siège d’Automobili Lamborghini, à Sant’Agata Bolognese, sur une chaîne de montage tout ce qu’il y a de plus moderne. Les premières livraisons à la clientèle sont prévues pour le printemps 2016. Son prix de base est de 225.665 euros (TVAC).

Sylvie Huwart Press Relations at Lamborghini Brussels a division of s.a. D'Ieteren n.v.